Références professionnelles d’un candidat : nos conseils à l’attention des recruteurs


Recruteur vérifiant les informations d'un candidat

Courantes dans les pays anglo-saxons, les références professionnelles font progressivement leur apparition dans les CV français. Si elles sont choisies judicieusement, ces recommandations enrichissent le profil du candidat. En quoi consistent les références professionnelles d’un candidat ? Comment vérifier leur véracité ? Voici quelques astuces à destination des recruteurs.

Qu'est-ce qu'une référence professionnelle ?

En 2021, l’APEC a analysé le recrutement des cadres. Sur l’ensemble des entreprises, la vérification des candidatures s’effectuait en majorité par un contrôle des références (61 %) et une demande de diplômes (64 %). À cela se rajoutait la recherche d’informations sur internet (37 %) et la vérification des diplômes (31 %).

Cette enquête démontre l’importance de références professionnelles solides dans le domaine du recrutement. Par « références professionnelles », on désigne les coordonnées de tiers ayant déjà travaillé avec le candidat que vous souhaitez engager. Il peut s’agir d’un N+1 voire d’un N+2, d’un fournisseur, d’un client, d’un collaborateur ou encore d’un DRH. Une sélection de contacts qui vous permet de contrôler l’authenticité des informations contenues dans le CV et de lever les doutes que vous pourriez avoir.

Les échanges avec d’anciens employeurs permettent d’en apprendre plus sur les expériences et le savoir-faire d’un candidat. En effet, son CV et sa lettre de motivation ne donnent qu’un aperçu de ses qualifications. Grâce aux références professionnelles, vous constatez la mise en œuvre de ses aptitudes techniques. C’est également l’occasion de mieux appréhender ses soft skills, c'est-à-dire sa créativité, son empathie, son esprit d’équipe, son autonomie, son sens de la communication, sa gestion du stress, etc.

Les experts Manpower accompagnent les candidats dans le développement de leurs hard skills et de leurs soft skills. Avec Manpower, trouvez le Talent détenant les compétences dont vous avez besoin.

Besoin des services d’experts en recrutement ?

Comment vérifier les références professionnelles d'un candidat ?

Il est évident que le contrôle des antécédents professionnels est une étape essentielle du processus d’embauche d’un nouveau salarié. En tant que recruteur, comment vous préparer en amont ?

Identifier les bons interlocuteurs

Afin de croiser les avis, il est recommandé de vérifier au moins deux références professionnelles. En fonction des axes que vous souhaitez creuser, vous déterminerez qui contacter. Le service RH pourra vous fournir des informations générales (date d’arrivée, diplômes, formations effectuées, etc.). Le N+1 sera plus à même de vous communiquer des données opérationnelles à propos des compétences et des aptitudes relationnelles du candidat.

Choisir le meilleur outil de communication

Préférez une conversation face à face, en présentiel ou par visioconférence, aux échanges écrits (réseaux sociaux ou e-mail). Par exemple, discuter via Teams ou Zoom vous permet d’observer les réactions, la gestuelle et la communication non verbale de vos interlocuteurs.

Poser les questions appropriées

La prise de références professionnelles vise à découvrir le candidat dans ses précédents postes. Pour atteindre cet objectif, usez de questions précises telles que :

  • Le candidat a-t-il effectivement travaillé dans l’entreprise ?
  • Pour quelle raison le candidat a-t-il quitté l’entreprise ?
  • Quel était son salaire ?
  • Quelle était sa fonction ?
  • Quel a été son parcours ?
  • Quels étaient ses faiblesses et ses points forts ?
  • Quelle relation entretenait-il avec ses supérieurs et ses collaborateurs ?

Contrôler les antécédents professionnels d’un candidat vous préserve des conséquences d’un mauvais recrutement. Toutefois, quelle réglementation devez-vous respecter ?

Dans quel cadre légal s’effectue la prise de références professionnelles ?

La vérification des références professionnelles se fait généralement avant le dernier entretien. Selon le Code du travail (article L1221-8), « le candidat à un emploi est expressément informé, préalablement à leur mise en œuvre, des méthodes et techniques d'aide au recrutement utilisées à son égard ». Pour effectuer une prise de références, le recruteur est donc tenu d’en informer le candidat et d’obtenir son autorisation, même si les recommandations figurent sur son CV.

De plus, les questions que vous allez poser ne peuvent porter sur des données sensibles comme la santé, la religion, les origines raciales, la sexualité, les opinions politiques ou l’appartenance syndicale. Pour vous aider à rester factuel, la CNIL rappelle que « les données collectées ne doivent servir qu’à évaluer la capacité du candidat à occuper l’emploi proposé (qualification, expérience, etc.) ».

Et si vous souhaitez examiner les profils virtuels du candidat ? Il est tout à fait possible de consulter les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, Viadeo ou Wizbii. L’objectif professionnel de ces réseaux étant clairement affiché, il revient au candidat de maîtriser les données diffusées. Cependant, le recruteur n’a pas le droit de collecter des informations provenant de réseaux sociaux personnels (Facebook, Twitter, Instagram, etc.).

Vous avez maintenant toutes les clés pour procéder à une vérification efficace des références professionnelles de vos candidats. Cette étape du recrutement se révélant chronophage, de nombreuses entreprises la délèguent à un expert en recrutement. Manpower détecte pour vous les meilleurs profils et fiabilise vos recrutements. 

Contactez nos conseillers Manpower

Articles populaires

Actualités RH Gestion RH Recrutement Agroalimentaire Témoignages clients

De l’intérim vers le CDI : retour sur notre collaboration avec Hutin, filiale française du groupe Hochland, acteur majeur de l'industrie agroalimentaire fromagère.

En savoir plus
VIDEO. Hutin & Manpower : mobilisés pour la montée en compétences des Talents de l’agroalimentaire
Etude. La transition écologique au cœur de la transformation du monde du travail
Actualités RH

La transition écologique a, et continuera ainsi à avoir, de nombreux impacts dans le monde du travail. Décryptage dans la nouvelle étude ManpowerGroup "l'évolution du monde du travail face à la transition écologique".

En savoir plus
Actualités RH Recrutement Secteurs

Entre opportunités à saisir et grandes transformations : qu’en est-il du secteur aéronautique en 2024 ? Quelles perspectives pour les professionnels et talents du secteur, et quels défis à relever ? Décryptage d’une filière pleine d’avenir et en grande transformation.

En savoir plus
[Décryptage] L’aéronautique : un secteur dynamique aux nombreuses opportunités en 2024