#ManpowerAvecVous : le plan de relance se poursuit malgré le nouveau confinement


Plan de relance : Manpower est en phase avec les priorités à l’emploi et à la formation

#ManpowerAvecVous - Deux mois après son lancement le 3 septembre par le Gouvernement "pour redresser durablement l’économie française et créer de nouveaux emplois" face aux conséquences de la crise du Covid-19, le plan de relance déploie déjà ses mesures de soutien aux entreprises et aux salariés. En parallèle se prépare un plan de relance européen d'une ampleur jamais vue. Les moyens d'agir sont là... mais sont-ils suffisants ?

Car alors que la France fait face à un nouveau confinement certes assoupli, mais qui devrait sensiblement freiner la reprise s'il devait s'amplifier, de mêmes questions reviennent : ce plan "France Relance" estimé à 100 milliards d'euros sur 2 ans est-il assez efficace et ambitieux ? Cible-t-il les bons secteurs et leviers de l'Economie ? Répond-il totalement à l'urgence qu'impose cette crise inédite ? De nouveaux ajustements sont attendus ces prochains jours, mais d'ores et déjà Manpower se mobilise à 100% et sans attendre au service de la reprise. A commencer bien sûr par la priorité n°1 de ce plan : l'emploi.

Nos équipes se positionnent résolument au côté des entreprises et des candidats pour favoriser la reprise de l’emploi et assurer l'employabilité, en favorisant ces 3 grandes priorités du plan "France Relance" : transition écologique, emploi, et relocalisation industrielle. Nous recrutons les talents qui assureront leur mise en oeuvre, et accompagnons les entreprises de tous secteurs qui les intégreront !
 


 

1. Volet "Cohésion sociale et territoriale"

35 milliards d’euros seront consacrés à ce volet de France Relance pour éviter la hausse des inégalités entre générations et entre territoires. Objectif : la création de 160 000 emplois en 2021.

Les mesures annoncées visent à soutenir et accompagner l’emploi des jeunes et des personnes vulnérables (notamment en situation de handicap). Le plan devrait permettre la sauvegarde de l’emploi via le déploiement de plusieurs dispositifs :

Activité Partielle de Longue Durée (APLD) et FNE Formation :

Une enveloppe de 6,6 milliards d’euros sera consacrée au dispositif d’activité partielle, assortie du renforcement du dispositif de FNE-Formation (pour 1 milliard d’euros). Ce dispositif de formation, qui consiste en la prise en charge à 100% de l’ensemble des coûts pédagogiques, est rendu accessible à toutes les entreprises ayant des salariés en chômage partiel, hors alternants.

Emploi des jeunes

1 milliard d'euros supplémentaire viendra financer la formation des salariés concernés dans les secteurs d'avenir identifiés par France Relance. Ce volet comprend le plan pour l'emploi des jeunes de 6,7 milliards d'euros et prévoit : le renforcement de l'insertion professionnelle, la prime de 4 000 euros (1 000 euros par trimestre) pour l’embauche de jeunes de moins de 26 ans, ou encore le soutien massif à l'alternance.

En outre, l’Etat se mobilise en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap par l’octroi d’une aide exceptionnelle d’un montant forfaitaire de 4 000€ pour tous les contrats conclus depuis le 1er septembre 2020 : ce d'ici juin 2021 et non plus seulement jusqu'au 28 février 2021 comme initialement prévu, a annoncé le Premier Ministre Jean Castex lundi 16 novembre à l'occasion du lancement de la SEEPH2020 :
 

Formation dans les secteurs-clés

Le plan de relance met l'accent sur le renforcement des formations vers les secteurs de la transition écologique, celui du numérique ainsi que sur les métiers du soin ("care").

            

Misez sur l’efficacité,
contactez notre conseiller personnel pour accompagner votre stratégie de développement :
       
            
Contactez-nous
             
            

2. Volet "Compétitivité des entreprises et innovation"

Le Plan de relance intègre des transformations visant à rendre l’économie Française plus compétitive. L'objectif : attirer l’implantation de nouvelles productions à forte valeur ajoutée sur le territoire Français et créer ainsi de nouveaux emplois. Cela se traduit notamment par :

  • Zones labellisées "Territoires d'industrie" : 1 milliard d'euros pour soutenir l'investissement des entreprises établies dans ces territoires ;
  • Relocalisation industrielle : la relocalisation industrielle étant apparue comme un enjeu majeur depuis le début de la crise sanitaire, 600 millions d’euros d’aides à la relocalisation dans les secteurs stratégiques sont prévus au plan ;
  • Soutien aux entreprises fragilisées par la crise : 3 milliards d'euros de garanties pour permettre de lever, via l'intermédiation des banques, entre 15 et 20 milliards d'euros de "quasi-fonds propres".

C’est une enveloppe de 35 milliards d’euros qui est prévue pour déployer le volet "compétitivité et innovation" du plan de relance. 

3. Transition énergétique des entreprises 

Une enveloppe de 30 Milliards d’euros a été annoncée, notamment pour favoriser le recours à la R&D et à l’innovation. Cela passe, notamment, par les mesures suivantes : 

  • Transport : 11 milliards d'euros sont prévus pour les « mobilités », dont 4,7 pour le ferroviaire et 1,2 pour les transports en commun et le soutien au vélo ;
  • Energie : 9 milliards seront affectés à l'accompagnement des entreprises dans leur transition énergétique, notamment via la recherche et l'innovation (hydrogène vert, par exemple) ;
  • BTP : l’accent sera mis sur la rénovation énergétique des bâtiments, dans le public bâti comme pour la propriété privée (aides aux ménages) ou encore pour l’habitat social. 

4. Zoom sur les aides aux TPE/PME

Le plan d’aide prend en compte les problématiques des TPE-PME puisqu’un quart du plan de relance total devrait leur bénéficier (soit 25 milliards d’euros).

Ces aides passent par les mesures suivantes :      

  • Prêts participatifs visant à renforcer les fonds propres des TPE-PME. Objectif : environ 15 milliards d’euros prêtés via ce mécanisme ;     
  • Baisse des impôts de production : baisse de la CVAE, plafonnement de la CET à 2% …     
  • Suppression de charges sociales pour les entreprises des secteurs les plus touchés (tourisme, restauration, événementiel …)     
  • Aide à la transition numérique des TPE/PME : allocation de 385 millions pour aider les TPE/PME à réaliser leur transition numérique.

#FranceRelance : Manpower à vos côtés !

Par l’anticipation des besoins des différents secteurs, Manpower se place comme un véritable Business Partner des entreprises. Pour vous aider à vous développer sur des secteurs innovants et répondre aux défis à la fois écologiques, économiques et technologiques, nous vous accompagnons dans le recrutement et la formation de vos talents sur l’ensemble du territoire Français. 

Manpower se place n°1 sur les compétences et métiers de demain, en accord avec cette première annonce du plan #FranceRelance.
 

            

Misez sur l’efficacité,
contactez notre conseiller personnel pour accompagner votre stratégie de développement :
             
            
Contactez-nous
             
            

Articles populaires

Emplois saisonniers Gestion RH Nos conseils PME

Le code du travail prévoit des contrats divers afin de permettre à un employeur de recruter en fonction de ses besoins.

En savoir plus
blog7
Fibre optique : pour accélérer le déploiement, Manpower recrute et forme vos talents
Actus & tendance CDD CDI Gestion RH

En cette période où la digitalisation est une réponse attendue face à la crise sanitaire, Manpower aide à relever le grand défi de la fibre optique via le recrutement de collaborateurs en intérim, CDI, CDD et alternance pour ses clients.

En savoir plus
Actus & perspective

Avec des pans entiers de notre économie quasi à l’arrêt au plus fort de la crise sanitaire du Covid-19, dont le BTP et l'industrie qui représentent...

En savoir plus
reprise